Piratage contre CBC et la LNH

Un groupe de pirates informatiques opérant sous le nom d'Armée électronique syrienne a brièvement attaqué les sites de la CBC, de la LNH et d'autres médias, jeudi.

Vers 8h30, le groupe a publié une image sur son compte Twitter, laissant entendre qu'il avait piraté l'entreprise Gigya, qui offre une technologie pour médias sociaux que les entreprises peuvent intégrer à leur site web.

Souhaitant à ses abonnés sur Twitter une joyeuse Action de grâces américaine, le groupe, qui appuie le président syrien Bachar el-Assad, a demandé à la presse de «ne pas prétendre que les membres de l'ÉI sont des civils».

Certains visiteurs de la page CBCNews.ca et d'autres sites ont été accueillis par une fenêtre intruse dans laquelle était écrit: «Vous avez été piraté par l'Armée électronique syrienne».

Peu après 9h, CBC a écrit sur Twitter que le problème de sécurité avait été réglé, ajoutant que les internautes ayant accédé à son site ne couraient aucun risque.

Les sites de Chicago Tribune, CNBC, ForbesThe IndependantThe Telegraph et Time Out ont aussi été piratés.

L'Armée électronique syrienne, qui a déjà revendiqué le piratage de comptes Twitter pour y publier des messages pro-Assad, a redirigé des sites populaires vers sa propre page web et a vandalisé d'autres sites en y publiant ses propres textes et images.

Source: La Presse Canadienne TORONTO