Le métro de Montréal est branché

La STM annonce aujourd’hui la possibilité de se connecter au réseau 3G, 4G et LTE à travers certaines des stations les plus achalandées de la ligne verte.

À compter d’aujourd’hui, les usagers du métro pourront ainsi utiliser leurs téléphones sans anicroche entre les stations Guy-Concordia et Saint-Laurent. Il s’agit de la première phase d’un projet en partenariat avec Bell, Rogers, Telus et Vidéotron dévoilé l’an dernier.

Au cours des deux prochaines années, le déploiement du réseau sans fil se poursuivra dans les stations les plus achalandées des lignes verte et orange.

«La réalisation de ce premier tronçon constitue une excellente nouvelle dans la mesure où notre clientèle pourra rester branchée tout en se déplaçant», a déclaré Philippe Schnobb, président du conseil d’administration de la STM. «Nous répondons en outre à l’objectif d’offrir une expérience client bonifiée en la rendant plus conviviale et agréable, et ce, tout en poursuivant le développement de l’information à la clientèle en temps réel.»

Rappelons que les frais du déploiement du réseau sans fil dans le métro de Montréal sont assumés à parts égales entre les quatre fournisseurs de télécommunications. Le projet représente un investissement de 50 millions de dollars.

Prochaines phases du projet

Au cours des deux prochaines années, le déploiement du réseau sans fil se poursuivra dans les stations les plus achalandées des lignes verte et orange, notamment Beaudry, Guy-Concordia, Mont-Royal et Namur.

La station Berri-UQAM quant à elle obtiendra le service d’ici la fin de 2014. Si les abonnés de certains fournisseurs obtiennent du signal dans la station la plus importante du métro de la STM, le projet vise à uniformiser l’accès au réseau cellulaire, notamment sur les quais les plus profonds de la station et dans l’ensemble des tunnels à proximité.

Source: Lapresse